vendredi 3 octobre 2014

Deep & Dark Download of the Day : Close Encounters Of The Holocaust - The Doors To The Holocaust


On vous le disait pas plus tard qu'hier, le Portugais André Consciência, pensionnaire de notre compil' Elsewhere l'année dernière avec un morceau particulièrement déstabilisant de son projet phare Babalith, fait partie de ces besogneux artisans de l'ombre -  aux deux sens du terme - que l'on ne quitte jamais longtemps des yeux. Après God's Sleeping Disorder, le revoici donc au sein de Close Encounters Of The Holocaust, projet qui l'associe à ses compatriotes Aeternum X et Sid Suicide et qui nous avait livré dans l'an passé une liturgie doom saisissante sur EP, marchant sereinement vers l'apocalypse au son des chœurs antéchristiques et des grondements saturés.

Toujours bien camouflées sous une pochette au rouge baveux évoquant les rivières de sang auxquelles on espère échapper une fois passé de l'autre côté, les prophéties ritualistes de ce second EP annoncent dans la continuité l'imminence du jugement dernier, des signes avant-coureurs aux cendres des anges exterminateurs qui recouvriront notre terre désolée une fois le carnage accompli. C'est ce parti-pris fataliste qui justifie de reléguer aux deux derniers morceaux du disque la représentation musicale - pulsations harsh et synthés apocalyptiques - de cette fin des temps commune à bien des religions. Car des vocalises presque ensorcelantes de l'Ange de la Mort aux drones de désolation étrangement olympiens d'une punition par la faim et par la privation en passant par le manifeste flippant d'Against Humanity martelant à la face de l'Homme la justification de la purge à venir par une allégorie de ses conflits passés, The Doors To The Holocaust est avant tout l'histoire d'un retour de bâton craint autant qu'attendu, une métaphore qui sait de cette rétribution de l'ordre naturel des choses dont nous posons jour après jour les fondations en nous couvrant les yeux.


Télécharger Close Encounters Of The Holocaust - The Doors To The Holocaust / Lire notre interview d'André Consciência

Aucun commentaire:

Publier un commentaire